mercredi 8 mars 2017

Persécution anti-chrétienne légale au londonistan

Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils Et les princes se liguent-ils avec eux Contre l'Eternel et contre son oint?
Psaume 2: 2


Le londonistan ne craint pas d'affirmer de plus en plus ouvertement son aversion de Notre Seigneur Jésus-Christ et de son Saint Évangile.
 Deux chrétiens évangéliques ont été condamnés à l'équivalent de 350 euros pour leurs déclarations dans les rues de Bristol en 2016. Lors du procès qui a duré quatre jours, le procureur a argumenté qu'il n'était pas légitime d'affirmer que «Jésus est le seul chemin, la vérité et la vie».

Professer la foi chrétienne est donc répréhensible dans cette zone. Car pour un impie, la foi chrétienne, ce n'est pas comme la propagande de l’État islamique; la foi chrétienne, c'est insupportable...





Bucerian

mardi 7 mars 2017

Annotations sur le Credo (#23)






 "... il siège à la droite du Père."


Ayant reçu tout pouvoir (Matthieu 28: 18), Notre Seigneur siège à la droite du Père, c'est-à-dire qu'il exerce la domination divine (cf. 1 Rois 2.19/ Zacharie 6. 13), d'une façon générale, sur toutes les créatures (par sa puissance) et d'une façon particulière, sur l’Église dont il est le chef, et qu'il gouverne dans sa Grâce par Sa Parole et son Esprit.

Tout cela, le Christ l'exerce pour le bien de son Église et pour notre Salut: 

"A quoi nous sert cette seigneurie de notre chef, le Christ?

Premièrement, par son Saint-Esprit, il répand en nous, ses membres,  les dons célestes;
ensuite, par sa puissance, il nous protège et nous défend contre tout ennemi.
Catéchisme de Heidelberg, Q. 51."

C'est donc une grande consolation et une grande assurance, pour le Chrétien, de savoir que toutes choses sont dans les mains de son Seigneur. Un Seigneur puissant, qui fait concourir tous les évènements à son Salut éternel; un Seigneur très riche, qui le couvre de dons par son Esprit saint.

Mais il faut souligner ici que la puissance et les richesses dont nous parlons ne consistent ni dans une puissance politique (où la force publique serait chargée de faire régner l’Évangile) ni dans la communication de richesses charnelles, ou terrestres (telle que le Chrétien serait promis à une vie de célébrité milliardaire et immunisée contre toute maladie, comme le fait croire le funeste et mensonger "évangile de la prospérité").

Plutôt, les Écritures indiquent que le règne du Seigneur est un règne spirituel et que les dons dont le Christ nous enrichit sont tout aussi spirituels. Loin de chercher des trésors périssables, l’Église fidèle doit cheminer, ici-bas, sous la croix (Matthieu 16. 24). C'est donc dans un renoncement à nous-mêmes, à travers diverses peines et dans l'injuste réprobation de la part d'un monde impie, qu'il nous faut regarder à notre patrie céleste et éternelle.

Bucerian


jeudi 2 mars 2017

Prier pour la petite Marwa

Il fut un temps (l'Antiquité païenne) où l'on se débarrassait impitoyablement des enfants jugés "inaptes à la vie". Malheur aux faibles, dans pareille société! 
Puis, il y eut l’Évangile, et les mentalités changèrent: il devint impensable de supprimer une personne en raison de son handicap.

Qu'en est-il aujourd'hui?

Nous apprenons, avec une peine immense, qu'un hôpital s'acharne à vouloir "débrancher" Marwa, une petite fille de quelques mois, contre l'avis de ses parents. Le Conseil d’État doit examiner l'affaire, ce jeudi.

Nous appelons chacun à prier le Seigneur pour que la vie de cette enfant soit préservée, que sa santé s'améliore et qu'avec sa santé, ce soit aussi la santé spirituelle et morale de notre société qui se relève de la ruine vers laquelle elle ne cesse de courir.

Mise à jour:

Le Conseil d’État refuse l'arrêt des soins. Nous rendons grâce à Notre Seigneur!

 


Bucerian





samedi 25 février 2017

La Charia darwiniste





L'assassinat légal, finalité du progrès... de l'iniquité. Sur quoi nous ne pouvons que conseiller le repentir par la foi en Jésus-Christ, car des sociétés qui pratiquent de telles choses risquent bien de subir, elles aussi, une euthanasie forcée, et Dieu sera de très bonne foi en la réalisant.


Bucerian 


Illustration: Autorisation donnée par Hitler, pour pratiquer l'Aktion T4, ou euthanasie forcée,  en 1939.
Texte:
 « Le Reichsleiter Bouhler et le docteur Brandt sont chargés de la responsabilité d'étendre le domaine de compétence de certains médecins, nommément désignés, afin que les patients qui, pour autant que l'entendement humain puisse en juger après un diagnostic des plus approfondis, sont considérés comme incurables aient droit à une mort miséricordieuse (sic). »

Source: Wikipedia.

L'Evangile du Salut


Chers amis, voici une série de dix enregistrements, de quelques minutes chacun, destinés  à présenter et rappeler simplement cette doctrine de Vie si souvent oubliée et négligée: l’Évangile de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Que le Seigneur veuille bénir ce petit travail et le rendre utile à ses brebis.

Bucerian





 
Introduction: 
L’Évangile est la puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit.







Chapitre 1: Le dépouillement
 Personne ne sera justifié par les œuvres de la Loi, parce que c'est par la Loi que vient la connaissance du péché.







Chapitre 2: Jésus-Christ, le Juste
Comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ.







Chapitre 3: Justifiés!
 Le juste vivra par la foi







Chapitre 4: Totalement gratuit
 Il nous a engendrés selon sa volonté, par la Parole de vérité...







Chapitre 5: Justes et pécheurs
Que le péché ne règne point dans votre corps mortel
Chapitre 6: Justice ou miséricorde?
Dieu est reconnu Juste et comme justifiant celui qui a la foi en Jésus.









Chapitre 7: L'article capital
Jésus-Christ: il n'y a aucun autre nom sous le ciel par lequel nous devions être sauvés.









Chapitre 8: L'unité
Un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême.









Conclusion:
Tenez-vous fermes dans la Liberté, dont Christ vous a rendus libres.


dimanche 12 février 2017

Onésiphore: dead or alive?



Si vous discutez avec un papiste au sujet de la prière pour les morts, vous risquez d'entendre que la Bible cautionne cette pratique, et qu'on en trouve même la preuve par l'exemple de l'Apôtre Paul, au sujet de son ami Onésiphore.
En effet, dans sa seconde épître à Timothée, Paul écrit tout d'abord les choses suivantes (1: 16-18):
Que le Seigneur répande sa miséricorde sur la maison d'Onésiphore, car il m'a souvent consolé, et il n'a pas eu honte de mes chaînes;
au contraire, lorsqu'il est venu à Rome, il m'a cherché avec beaucoup d'empressement, et il m'a trouvé.
Que le Seigneur lui donne d'obtenir miséricorde auprès du Seigneur en ce jour-là. Tu sais mieux que personne combien de services il m'a rendus à Éphèse.

Puis, à la fin de cette même épître (4: 19):
 Salue Prisca et Aquilas, et la famille d'Onésiphore.

Conclusion de (certains) papistes: il semble qu'Onésiphore était mort lorsque Paul priait pour lui en cette épître. Donc, il convient de prier pour les morts. C.Q.F.D!

Réponse: il était question de prouver que Paul a prié pour les morts; pour cela, on nous a montré que Paul a prié pour un homme... dont rien ne prouve qu'il était mort!
St Jean Chrysostome, dans sa dixième homélie sur 2 Timothée, considère ainsi que si Paul salue finalement la famille d'Onésiphore (et non son chef), c'est tout simplement parce que ce dernier était alors... à Rome, avec Paul:
 « Saluez Priscille et Aquila et la maison d'Onésiphore », qui était alors à Rome, comme on le voit au commencement de cette lettre : « Que le Seigneur répande sa miséricorde sur la maison d'Onésiphore, qui étant venu à Rome m'a cherché avec grand soin. « Que le Seigneur lui donne de trouver en ce jour-là miséricorde devant le Seigneur ». En le saluant de la sorte, saint Paul excite toute sa famille à imiter la vertu de son chef. (*).

Donc, lorsqu'un papiste amène ce passage en faveur de ses superstitions, c'est une énorme faute logique, et une preuve de rien du tout, sinon du fait que rien ne légitime ni ne prouve, dans les Écritures, qu'il faille (ou qu'on puisse) prier pour les morts!

Bucerian

_______________________
(*) Certains commentateurs ont fait valoir un exemple similaire avec la salutation de la famille de Stephanas, en 1 Corinthiens 16.

mercredi 1 février 2017

FLM, FSSPX... aucune frontière pour l'ambition romaine!

L'information circule: Rome se rapproche d'une entente avec les sectateurs du superviseur général de tous les papes: Monseigneur Lefebvre.

 “En ce moment, nous travaillons sur le perfectionnement de quelques aspects de la forme canonique (pour accueillir la FSSPX ndlr), qui sera une prélature personnelle“, explique ainsi Mgr Pozzo à Vatican Insider, un site proche du Vatican.
Les champions de l’œcuménisme, artisans de cette belle unité, nous diront-ils qu'ils ne savaient pas?...
Restons fidèles à l’Évangile de Notre Seigneur, sans laisser altérer ou étouffer la vérité du salut par la foi seule!

Bucerian

lundi 30 janvier 2017

Athées, fausse question et vrai problème


On lit dans l’Écriture: "l'insensé a dit dans son cœur: il n'y a point de Dieu", et non: "L'insensé a pensé dans son cœur"; si bien qu'il se le répète par cœur en lui-même plutôt comme une chose qu'il souhaite qu'une chose qu'il puisse croire pleinement et dont il soit persuadé; car nul ne nie l'existence d'un Dieu hors ceux qui ont intérêt qu'il n'y en ait point.
La meilleure preuve que l'athéisme est plutôt sur les lèvres que dans les cœurs est que les athées n'arrêtent point de parler de leur opinion, comme s'ils mollissaient au fond d'eux-mêmes et seraient heureux de se voir renforcer par l'adhésion d'autrui.
Francis Bacon, Essais, XVI - De l'athéisme



Récemment, j'ai échangé avec des athées qui m'ont affirmé que si l'on pouvait leur prouver l'existence de Dieu, ils se convertiraient.
D'où cette série de questions: doit-on s'efforcer de "prouver" l'existence de Dieu? Est-ce que la conversion des hommes dépend de telles preuves?...
Disons-le d'emblée: la réponse à ces questions est "non".
Il n'est pas nécessaire de "prouver" l'existence de Dieu, puisque Celui-ci se rend témoignage au cœur des hommes (même des athées!), lesquels sont incapables de noyer l'intuition qu'ils ont de Lui.
D'ailleurs, Notre Seigneur n'a pas mandaté ses disciples pour qu'ils prouvent son existence mais pour qu'ils annoncent sa bonne nouvelle (Matthieu 28. 19).

Par conséquent, le mieux à faire face à des athées (qui parlent et agissent comme s'ils étaient en mesure de nous tourmenter par leur défiance) est de leur rappeler que la vraie question n'est pas celle (soutenue par des artifices hypercritiques!) de savoir si Dieu existe (pas plus que de savoir si nous sommes dans la matrice, ou si Elvis est bien mort), mais plutôt de savoir ce que Dieu pense de nous et quel bilan il va tirer de notre vie
Qu'est-ce qu'un être parfaitement Juste et Honnête dirait de vous? Et surtout: que dira-t-Il de vous?
Cette question-là se pose au athée comme à n'importe quel être humain, et il convient d'en rappeler l'urgence!

Or, à défaut de prétendre à un bilan parfait, chacun tentera de se convaincre que le bilan est globalement positif.
Globalement positif? Est-il nécessaire de signaler que c'est précisément le genre de bilan le plus douteux qui soit?... Et d'ailleurs, que veut dire "globalement", sinon qu'il s'agit d'une sorte de compote dont les fruits les plus appétissants sont corrompus par les immondices auxquelles ils sont mêlés?
Qui donc prendrait plaisir à une chose aussi nauséabonde?
 
Soyons clairs: le bilan ne sera positif pour personne; aussi faut-il que chacun, désespérant de lui-même, reçoive sa justice du Pardon qui est donné en Jésus-Christ, à quiconque croit en Lui.

Bucerian




dimanche 29 janvier 2017

Oecuménisme du sang et SOLA FIDE





A moins d'être une chimère, "l'œcuménisme du sang" doit nous amener au message évangélique, tel que compris par les Réformateurs Protestants. Car ça ne peut pas être pour se mériter le Ciel que tombent les martyrs, mais pour ne pas renier Celui qui leur a mérité le Ciel et dont ils reçoivent les richesses par la foi. La foi seule.

Bucerian