jeudi 28 mai 2015

Concorde de Wittenberg



En ces derniers jours du mois de mai, nous commémorons la conclusion de la Concorde de Wittenberg (29 mai 1536) jugée suffisante, par les anciens, pour une pleine communion.
.
Un tel document mérite certainement notre attention la plus vive, en vue d'un réalignement du protestantisme dans une perspective orthodoxe -- ainsi que la nécessité s'en fait sentir, surtout après le naufrage total de l’Église Protestante Unie de France, elle-même membre de la Fédération Protestante de France...

Bucer

dimanche 24 mai 2015

Pentecôte 2015

Nous souhaitons à chacun de vous une très joyeuse fête de Pentecôte.
Le Seigneur, en ce jour béni, a envoyé l'Esprit saint à ses disciples: un Esprit qui donna à chacun d'eux de s'exprimer en diverses langues, mais pour y tenir un même langage, celui de la foi, celui de l’Évangile.
Nous avons pu constater, encore récemment, combien certains hommes, qui se présentent comme nos frères (et qui ne le sont pas) se déchaînent contre cet Esprit, contre Sa Parole et contre l’Église du Seigneur et nous prions pour que le protestantisme français réagisse par cet Esprit, qui n'est pas un esprit de timidité et de compromission, mais de force et de charité, de fidélité et de vie.

Bucer

dimanche 17 mai 2015

Appel du 17 mai 2015

Appel publié par Bucerian

Eglise Protestante Unie de France et mariage homosexuel

Amis lecteurs, nous apprenons ce matin que l’Église Protestante Unie de France (EPUdF) vient d'adopter la bénédiction des couples homosexuels (l'écrasante majorité des délégués a voté pour).

En quoi cela nous concerne?

Pourquoi devons-nous réagir, alors que nous ne sommes pas membres de cette faction?
Si l'EPUdF avait commencé par adopter un nouveau nom; si ses représentants avaient commencé par jouer la carte de l'honnêteté intellectuelle, en soulignant que leur association n'a rien à voir avec l’Église de la Réforme, avec Luther, avec le calvinisme, etc. notre réaction, sans doute, aurait été moins vive.
Mais non. Cette bande de menteurs ira sans doute au Désert, au mois de septembre, pour laisser croire une filiation avec le protestantisme. Allez sur le site de cette corruption luciférienne et déformée, et vous pourrez lire qu'il s'agit d'une communion luthérienne et réformée.
Ah oui?
Oui.
On trouvera bientôt que Calvin lui-même a signé leurs décisions sur le mariage gay! A cause de ces imposteurs, le protestantisme (dans l'esprit des gens) c'était déjà la tolérance et les femmes pasteurs. Maintenant, ce sera le mariage homosexuel. Or nous sommes, nous, protestants. Voici donc pour notre "intérêt à agir".

Quel est le problème?

Le problème est simple: l'autorité suprême, dans le protestantisme, consiste dans la Parole de Dieu qui nous parle dans les livres canoniques de l'Ancien et du Nouveau Testament.
Dans cette Écriture (et le livre de la nature le confirme même aux païens!) Dieu a créé le couple, homme et femme, et l'a béni en le rendant fécond.
Le couple hétérosexuel monogame est ainsi le couple que Dieu bénit et les autres formes de sexualité sont maudites. Non seulement dans l'Ancien Testament (cf. Lévitique 18. 22) mais aussi dans le Nouveau (Romains 1. 26-27). C'est la charité de dire aux pécheurs (en l’occurrence, aux homosexuels) que ce comportement est mauvais, ne les mènera jamais au bonheur et que Notre Seigneur délivre du péché.
C'est la charité de ne pas laisser la personne s'égarer sur la route de la ruine éternelle, sans la prévenir (1Corinthiens 6. 10).
Au lieu de cela, le synode de l'EPUdF a préféré jouer les papes, qui parlent par-dessus la Parole de Dieu et qui se font maîtres des consciences.
Le synode de l'EPUdF a fait savoir qu'il se laissait le droit de voter sur de tels sujets et a pris la décision que nous savons.

La réponse du peuple chrétien

Nous condamnons totalement cette dernière déviance et nous affirmons que les chrétiens qui se trouvent encore dans cette faction anathème doivent la quitter.
Mais nous aurons l'occasion de revenir sur ce sujet et de donner plus de détails sur cette question.

Bucer

vendredi 15 mai 2015

EPUdF et mariage homosexuel

Depuis ce jeudi jusqu'à dimanche, l’Église Protestante Unie de France tient son synode national, à Sète. La question majeure que devra trancher cette assemblée sera de savoir s'il convient ou non de bénir les unions homosexuelles (!)

Alors que certains s'inquiètent d'une éventuelle victoire du "oui", il faut noter que l'existence d'un tel débat est déjà une grande victoire de l'esprit d'apostasie et un témoignage de son étendue dans la communion concernée; sans doute conviendrait-il donc que, catastrophique ou non, l'issue de ce débat honteux (par lequel on admet l'hypothèse du "oui") soit l'occasion d'une profonde repentance de ceux qui, dans cette "église", ont encore un quelconque intérêt pour la vérité divine.

Bucer


La Parole de Dieu et l'Islam (3/3)


Pour conclure ce qui a été dit jusqu'à maintenant au sujet de l'islam, voici quelques questions:


1) Mahomet a-t-il apporté une solution au péché des hommes? Non.

2) Mahomet a-t-il arraché quelqu'un au pouvoir de la mort? Non.

3) Mahomet a-t-il vaincu la mort? Non.

4) Mahomet a-t-il été pur de tout péché? Non.

5) Mahomet est-il agréé par les écrits bibliques dont il a prétendu cautionner sa mission? Non.

Alors pourquoi devriez-vous continuer de croire en un tel homme plutôt qu'en Jésus, Fils unique de Dieu?
Comment expliquerez-vous à Dieu, au Jour du Jugement dernier, que vous avez préféré croire un pécheur plutôt que l'Agneau de Dieu, pur et sans tache?
Comment pourrez-vous expliquer que vous préférez être lié pour toujours à un prétendu prophète, enchainé jusqu"à ce jour au pouvoir de la mort, plutôt qu'à Jésus, en qui est la Vie, et qui a brisé pour nous les chaines de l'enfer?
Comment pourrez vous justifier cela, alors que les Saintes Écritures n'ont jamais parlé de Mahomet, contrairement à Jésus de Nazareth?
Gare à ceux dont il paraîtra qu'ils ont préféré écouter un homme sans recommandation divine plutôt que Celui qui est le chemin, la vérité et la vie; car une telle attitude en revient à préférer la parole d'homme à Dieu! D'ailleurs, il ne faut pas s'étonner si le salaire d'un tel égarement retombe déjà sur ses enfants, par leur adhésion à toutes sortes d'impostures, à des croyances débiles conduisant à des pratiques avilissantes, comme on le voit chez les enténébrés du califat.

Quant à l’Église chrétienne, marquée du saint baptême, instituée par le Seigneur lui-même, c'est de Sa présence qu'elle peut se consoler, jusqu'au dernier jour,  aussi longtemps qu'elle garde ce témoignage (un témoignage que la chair n'accepte pas):


Nous croyons en un seul Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, de toutes les choses visibles et invisibles. 

Nous croyons en un seul Seigneur, Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles, Dieu venu de Dieu, lumière issue de la lumière, vrai Dieu issu du vrai Dieu, engendré et non créé, d'une même substance que le Père et par qui tout a été fait; qui pour nous les hommes et pour notre salut, est descendu des cieux et s'est incarné par le Saint- Esprit dans la vierge Marie et a été fait homme. Il a été crucifié pour nous sous Ponce Pilate, il a souffert et il a été mis au tombeau; il est ressuscité des morts le troisième jour, conformément aux Écritures; il est monté aux cieux où il siège à la droite du Père. De là, il reviendra dans la gloire pour juger les vivants et les morts, et son règne n'aura pas de fin. 

Nous croyons en l'Esprit Saint, qui règne et qui donne la vie, qui procède du Père, qui a parlé par les Prophètes, qui avec le Père et le Fils est adoré et glorifié; nous croyons une seule Église, sainte, universelle et apostolique. Nous confessons un seul baptême pour la rémission des péchés; nous attendons la résurrection des morts et la vie du monde à venir.

Amen.


Bucer

jeudi 14 mai 2015

Ascension 2015

Réjouissons-nous!

Le Fils Unique de Dieu est monté au Ciel, où Il est entré en notre nom, de sorte que les portes en sont maintenant ouvertes pour nous, ses membres!

Le Christ est au Ciel, pour être notre Avocat auprès de Son Père! Plus encore: il siège là, à la droite du Père, comme le souverain de l'univers!

Bucer

mardi 28 avril 2015

Annotations sur le Credo (3)


Nous croyons en un seul Dieu,
le Père tout-puissant,
créateur du ciel et de la terre,
de toutes les choses visibles et invisibles. 


En: Croyez-vous en Dieu? La plupart des gens entendent cette question comme si elle voulait dire: croyez-vous que Dieu existe?
Certes, de nos jours, la question veut généralement dire cela; pourtant, la foi en Dieu veut dire bien autre chose. Dans le Credo du peuple Chrétien, en tout cas!

Croire que, croire en... quelle est la différence?
La différence est celle qui existe entre un jugement d'ordre intellectuel, ou même intuitif, ( = quelque chose me dit qu'il y a un Dieu; ou encore: la démonstration de st Anselme, dans le Proslogion, m'a mené à la conclusion qu'un Dieu existe) d'une part, et la confiance du cœur, d'autre part.
La foi est confiance. Confiance en Dieu et ses promesses, qui nous sont faites en Jésus-Christ. Car "un Dieu, c'est quelqu'un en qui nous pouvons avoir confiance" (Luther).

Confiance: non pas présomption.
La présomption consisterait à croire que l'on a en Dieu un être favorable,  alors que ce dernier ne l'aurait jamais dit ni promis. 
La confiance légitime, au contraire, se fonde, s'appuie, sur la Parole de Dieu, sur son Évangile, par lequel Il nous assure être un Père bienveillant, totalement favorable, en Jésus.
La foi, donc, a son siège au cœur de l'homme. 
Mais elle existe grâce à une révélation, qui "ne vise le cœur qu'à travers l'intelligence" (Auguste Lecerf). Le Chrétien n'est donc pas abandonné aux aléas de sa subjectivité, mais est illuminé, en son for intérieur, par une foi dont le contenu, objectif, est partagé par l'ensemble du peuple croyant.

Lorsqu'il prie et que la tentation intellectuelle se fait sentir, le chrétien peut objecter sa foi en Dieu. Cette confiance, qui est due au Dieu qui a parlé, est la seule réponse pertinente à des manifestations d'idolâtrie (foi en ses propres forces, foi en l'avenir, foi en l'homme, foi en l'argent, foi en sa bonne étoile...), qui hantent et ruinent un monde apostat.

Bucer