jeudi 21 juillet 2016

Islam: si Jésus est un homme de Dieu, alors, l'Islam est assurément une fausse religion

Un ami a partagé dernièrement une sorte de dialogue imaginaire entre un chrétien et un musulman. Dans ce dialogue, le musulman demandait au chrétien:
"Comment peux-tu croire en la Bible, alors qu'elle est falsifiée?"
Le chrétien répondait:
"Comment peux-tu croire en un Dieu qui laisse Sa Parole être falsifiée?"

Cet argument, souvent développé, a aussi une variante que je vous propose aujourd'hui:


1. Les faits:

Il existe un corpus de textes, appelé ''Bible hébraïque'', dans lequel tous les regards sont tournés vers un personnage à venir: le Messie.
Pourquoi? Parce que c'est ce Messie qui doit apporter apporter une délivrance ainsi qu'une connaissance universelles et éternelles de Dieu, dans le monde.

Comme chrétien, je crois évidemment que Jésus est le Messie, le Christ. Et les musulmans, eux, considèrent au moins que Jésus est un homme de Dieu.
Mais, si la Bible hébraïque avait été falsifiée, si l'on avait retiré des passages disant qu'en fait, ce n'est pas le Messie qui doit apporter la vraie connaissance de Dieu et régner pour toujours, mais, plutôt, un "prophète" survenant longtemps après lui... alors, Jésus, homme de Dieu aurait dû dénoncer cette Bible hébraïque! 
La conséquence en aurait été que, même si la raison précise en aurait été oubliée depuis, les chrétiens s'en tiendraient jusqu'à maintenant au seul Nouveau Testament et se méfieraient de la Bible hébraïque... tout comme les musulmans, qui s'en tiennent au Coran et se méfient de la Bible en entier!

Mais, est-ce que c'est cela, que nous pouvons observer? 
Non. 


Cohérence du message biblique


Malgré l'opposition très vive, non dissimulée, entre Jésus et les autorités spirituelles de son temps; malgré le divorce évident entre l’Église et la Synagogue, du temps même des Apôtres, les chrétiens ont gardé la Bible hébraïque, leur "Ancien Testament", comme étant le texte inspiré par Dieu Lui-même, et étant tout aussi véridique et fiable que les écrits du Nouveau Testament, plus récemment inspirés.

Pourquoi?
Pour la raison évidente que ni leur Maître (Jésus) ni ses plus proches compagnons (les Apôtres) n'ont jamais jeté la moindre suspicion sur ces écrits.


2.La conséquence:
*
*


Si Jésus, homme de Dieu, n'a pas dénoncé la Bible hébraïque, c'est donc que celle-ci n'a pas trompé les hommes en affirmant que la délivrance et la connaissance universelles et définitives de Dieu -bref: la vraie religion - viendraient par le Messie
Dès lors: ou bien le Messie était Mahomet (mais lui-même n'a pas prétendu une telle chose) ou bien le Messie est à venir (mais alors, Mahomet ne sera pas le "sceau des prophètes").


Confusions invraisemblables, impliquées par le message coranique

... A moins que Jésus ne soit le Messie, et, dans ce cas, Mahomet est un imposteur, parce qu'il détourne les regards du seul Rédempteur et du seul Roi, et qu'il prétend apporter au monde la Parole par laquelle Dieu se fait connaître aux hommes.


Conclusion:


Preuve est faite que l'islam est une fausse religion. Certains seront tentés d'y demeurer, par confort personnel, mais les hommes pieux ne sauraient rester dans un culte qui a contre lui pareils témoignages - surtout alors que ce culte relève plus des idées politiques que spirituelles, et qu'il enseigne des choses condamnées, même, par la loi des hommes!

Reste Celui que la Parole de Dieu présente comme le Sauveur des hommes, leur Roi et leur Prophète le plus grand: Jésus Christ, le Fils unique de Dieu. Nous invitions toute âme à le recevoir avec foi, pour un Salut éternel.

Bucerian



Aucun commentaire: