samedi 29 mars 2014

Sacrement de confesse?

Le pape de Rome François tente de remettre à l'honneur la pratique de la confession auriculaire. Occasion pour nous de redire que, si les entretiens avec un frère expérimenté peuvent être fort utiles, la doctrine tridentine selon laquelle l'absolution du prêtre serait une seconde planche de salut (pour les péchés commis après le baptême) est en contradiction flagrante avec la vérité de l’Évangile, résumée avec toute l'exactitude possible, dans cette phrase du Credo: Confitemur unum baptisma in remissionem peccatorum (nous confessons un seul baptême pour la rémission des péchés).

Conseil de lecture pour méditer cette vérité: l'article unum baptisma: sola fide, du frère Rioux.

Bucer

Aucun commentaire: