vendredi 29 juillet 2016

Parlez de Jésus-Christ, ou taisez-vous



Ce dimanche, les musulmans sont invités, par leurs représentants, à se rendre dans les églises pour assister au culte.
Les musulmans sont décidés à venir pour exprimer leur compassion à l'égard des chrétiens, et nous devons saluer leur geste. Prions pour que ceux à qui ils témoignent une telle amitié n'agissent pas, à leur égard, comme des fourbes   en omettant de leur témoigner de la compassion de Dieu pour les hommes, qui est manifestée en Jésus-Christ seul (Jean 3. 16).
Prions pour que les musulmans entendent, donc, dans les églises, l'Évangile de Jésus-Christ / plutôt que des  logorrhées à peine dignes d'un médiocre discours politique!

Car, depuis l'assassinat du prêtre Jacques Hamel, à Saint-Etienne-du-Rouvray, on entend des voix annonçant un réveil prochain: "le sang des chrétiens", rappelle-t-on, "est la semence de l’Église"!
Mais en réalité, c'est la Parole de Dieu qui est la semence de l’Église! Si Dieu ne méprise pas le sang de ses témoins, c'est au sens où il régénère, par la Parole qu'ils ont partagée, les cœurs de ceux qui ne le connaissent pas encore. Loin de regarder le sang des chrétiens comme une substance magique, portons toujours nos regards sur l’Évangile que nous devons diffuser, au sujet de Jésus-Christ, le Fils de Dieu!
 
Mais osera-t-on? Si quelqu'un ose, on imagine les réactions indignées, de la part de certaines ouailles: "Quand même! Dans une église, un dimanche matin! Alors que des choses graves se passent (un homme est mort, excusez du peu!) le prédicateur s'est cru autorisé à proclamer le Dieu fait homme, sa Croix, sa Résurrection, la nécessité de la foi en Lui, du repentir! Il a fait ça! Il a osé!, alors qu'en plus, il y avait des non-chrétiens dans l'église! et il le savait très bien, ce fou!
... Et les valeurs de la République? A-t-il parlé des valeurs de la République? La cohésion sociale, le monde de paix, le refus du repli identitaire, le vivre ensemble, la fraternité entre les hommes, les liens privilégiés entre les "gens du Livre", la "religion" qui ne peut pas justifier la mort d'un homme... en a-t-il parlé? Même pas! Une seule chose, une seule personne, lui semblait utile: Jésus! On devrait l'interner, et vite!"

Mais pour les oreilles chrétiennes, quelle joie! Notre Seigneur, annoncé, son Évangile qui demeure, quand bien même l'univers devrait s'effondrer! Le parfum de vie, diffusé dans la maison de Dieu, pour le salut et la persévérance des saints!

Ce dimanche, il y aura, ainsi, ceux qui auront conscience que le monde a plus que jamais besoin du saint Évangile, et qui en seront les ambassadeurs, fut-ce au prix de leur vie. Il y aura aussi, hélas, des flatteurs et des dissimulateurs, pour qui la Cité de Dieu a moins de valeur que celle des hommes.

Prions pour qu'il y ait beaucoup d'ouvriers fidèles! 

Bucerian

1 commentaire:

Méta Phrase a dit…

La question est de savoir de quelle République il retourne: une République islamique, le Frankistan?