lundi 22 août 2016

Foi pré-nicéenne?






Il n'y a pas d'Église pré-nicéenne qui ait survécu, hormis l'Église nicéenne. De sorte qu'à moins de contredire l'attestation massive du Saint-Esprit, il faut reconnaître que l'Église anté-nicéenne professait la même Foi que celle énoncée par le Symbole, inaltéré, de Nicée-Constantinople, conforme aux Écritures, professée par toute la chrétienté, jusqu'à nos jours. Ainsi, tout ce qui a suivi la foi baptismale, condensée par Nicée-Constantinople, n'est que précisions, entre 325 et 1536. On se demande, alors, qui, au nom de l'universalité du sacerdoce des baptisés, pourra remettre en cause le témoignage massif du sacerdoce universel des baptisés, à moins de gnosticisme. Quant à nous, nous reconnaissons la tradition du symbole et du canon, articulée selon l'incise pascale du Credo: "juxta scriptura". Il n'est pas venu le temps, où on pourra mettre en question la cohérence de notre démarche!

Athanasius

4 commentaires:

Méta Phrase a dit…

En effet, du moment où tous les chrétiens, coptes, arméniens, luthériens, réformés, orthodoxes, romains, chaldéens ou anglicans reconnaissent, en particulier et en général, avec le C.O.E, le Symbole, inaltéré, de Nicée-Constantinople, alors nous devons admettre que la foi pré-nicéenne était de même teneur doctrinale que la Foi nicéenne. Car, aucune autre dénomination n'a survécu depuis ce temps. De sorte que, ce n'est qu'à partir des fractures durables, après le concile d'Éphèse, qu'on peut évaluer de nouveau, à la lumière des Écritures, les acquis dogmatiques de l'Église

EDITH et SONORA a dit…

Shalom,
c'est pas vrais l'Eglise pré-nicéenne a existée elle n’était pas chrétienne et n'adorait pas dieu donc n'avait pas la même foi que ces catholiques.les disciples étaient appelés minim ou nazareen ou meshihim car ils se réclamaient de YESHOUAH HA MASHIA qui pour eux étaient fils de ADONAI l'ELOHIM DES HÉBREUX. Ce qui declencha d’ailleurs leur persécution par ces derniers qui pour eux Immanouel était un usurpateur et non le mashiah .On retrouve leur trace dans le coran et divers récits de l'histoire.L'Eglise niceenne adore dieu qui es dei qui es rien d'autre que sol invictus qui lui même est le soleil,en passant par marie (semiramis avec nimrod) un culte purement babylonien inconnu des premiers croyants dont sont sortis les protestants qui croient adorer le véritable en christ. frères le christ c'est NIMROD .les premiers ont vu naitres cette église universel et l'on combattu ils les ont même nommées; des loups vêtu en peaux d'agneaux Matthieu 7:15.Elle les a persécutes car en ce temps c'est Rome qui était le colonisateur;voir le livre des actes des apôtres.
je vais vous faire une révélation:
Chez les hébreux l’élément le plus sacre est le nom du créateur.Donc si ce nom est écrit dans un document ce document devient un objet d'adoration.Or la traduction de la bible s'est faite par des Juifs a Alexandrie sous ordre du roi Ptolémée II et cette traduction devrait passer de l'Hébreux au grec et être déposée dans une bibliothèque profane. le faire était un blasphème,ne pas traduire les textes pouvais aussi conduire a la mort.Alors ils optèrent pour la traduction du corps du texte,mais ce qui est du nom de l'adoré il le remplacèrent par celui des grecs ôtant ainsi l’élément le plus important du texte.Or sans ce nom rien n'est possible.Car YESHOUAH lui même le déclare en jean 17;3.Et ce nom n'est pas Theos qui es Zeus ,dei et dieu.
Conclusion:nous disons que l'ELOHIM des Hébreux ADONAI EST DIFFÉRENT DE CETTE ENTITÉ QUI EST THEOS ET ZEUS CHEZ LES GREC,DEI CHEZ LES ROMAINS,DIEU CHEZ LES FRANÇAIS ET GOD CHEZ LES ENGLAIS .
Que ASHEM ADONAI en son fils YESHOUAH HA MASHIAH se laisse trouver par vous.
Shalom.

Blog Chrétien Protestant a dit…

Bonjour Edith.
Je vois que vous tentez d'hébraïser au maximum votre champ lexical, histoire manifestement de vous donner l'air d'être tout droit sortie du Ier siècle et pouvoir dire ce qu'est l’Église pré-nicéenne. Sachez en tout cas qu'ici, nous parlons français et utilisons les mots et les noms dans cette langue. Par exemple, donc: Jésus est appelé Jésus, les chrétiens des chrétiens, etc. Nous vous demanderons dons de vous exprimer ainsi à l'avenir, et tant pis si ça prive d'un folklore utile à mystifier quelques personnes. Ensuite, quelques remarques sur notre message:

1) Vous dites que l’Église pré-nicéenne n'était pas chrétienne (!) Intéressant, je lis dans ma Bible que les disciples ont été appelés chrétiens et l'apôtre Pierre nous exhorte à souffrir patiemment pour notre beau nom de chrétien.

2) Vous dites aussi que les chrétiens de cette époque n'adoraient pas Dieu. Même en étant le plus littéraliste et le plus légaliste possible, je ne vois pas comment on peut parvenir à cette conclusion. Le mot "Theos", que nous rendons en français par "Dieu" se trouve en effet dans les Écritures saintes (ex: Matthieu 15. 4).

3)Je ne vois pas ce que le coran, élaboré 600 ans après les faits, vient faire dans cette histoire.

4)Vous dites que le Christ est Nimrod, ce qui est une insulte et un blasphème que ne partageaient pas les disciples du Christ au Ier siècle, au premier rang desquels les apôtres.

5) Les textes néotestamentaires (je l'ai montré plus haut) valident tout à fait les termes employés dans la Septante pour parler de Dieu, si bien que votre révélation n'est que charlatanisme.

Je vous exhorte donc à abandonner les sottises dont vous vous faites le porte parole ici et cesser de vous croire plus sage que le Christ et les apôtres.
Convertissez-vous, quittez votre secte et vous vous en porterez mieux.

EDITH et SONORA a dit…

Merci de m'avoir répondu.Tout d'abord toute mes excuses si ma manière de présenter les choses vous on blesser.Ce n’était pas mon objectif de vous blesser mais plutôt apporter ma contribution a votre débat.J'ai vu le tétragramme sur votre blog.
C'est lui qui a attirez mon attention car pour moi après mes recherches il est le point de départ et je m'explique: La septante dont vous parlez est une traduction des textes Hébreux et ceux sont des hébreux qui les ont traduits et j'ai voulu vous faire voir ce qu'ils nous ont fait par la tradition. Loin de moi l’idée de vous contrarier.
Ex: JÉSUS-CHRIST qui veut dire DIEU SAUVEUR en l’état il ne rapporte pas au tétragramme.Mais en Hébreux le nom comporte une mission. voici ce qu'il donne YA-shua qui veut dire YA sauveur et ce YA est la première partie prononçable de notre tétragramme qu'on retrouve dans allelu-YA qui veut dire louange a YA.ensuite on a IMMANU-EL qui veut dire ELOHIM est au milieu de nous car EL est le diminutif de ELOHIM qu'on trouve dans DANI-EL GABRI-EL ect...
Alors voici sa mission ELOHIM est au milieu de nous parce que YA veut nous sauver.
Vous avez qualifié mes approches de sottises ce qui est votre droit,mais frère faites un effort pour vérifier mes affirmations il se pourrait que j'ai raison ne balayez pas tout d'un revers de la main.
Dans la nouvelle alliance appelé nouveau testament YA devient père donc il donne sa vie.C'est pourquoi jean 17.3 dit la vie éternel c'est qu'il te connaisse toi le seul vrai ELOHIM et YA SAUVEUR que tu a envoyé.
Car en définitive, c'est notre âme que nous voulons sauver pas pour faire plaisir a des humains.Cherchez et vous trouverez frappez et on vous ouvrira.
ENCORE MERCI