mardi 4 mars 2014

Théologie et théopneustie

Théologie et théopneustie


      Face au cataclysme moral et dogmatique qui s’abat, actuellement, sur l’Église de Jésus-Christ, il convient de rappeler que nulle théologie ne peut se développer sans le Saint-Esprit. Autrement dit, peu importe  les spéculations au sujet de la théopneustie biblique, le fait massif demeure de la catholicité de la Foi, exprimée dans le Canon scripturaire (Bible), le Symbole de Nicée- Constantinople inaltéré (381) et le principe liturgique, lex orandi/lex credendi  (ss. Augustin et Célestin, Rom.10/13-17). Cette catholicité est avérée depuis près de deux millénaires, selon Ac.5/33-42, Héb.13/8-9 et Jd.3.


       De sorte, qu’il devient assez troublant de constater la prolifération des hérésies, du fondamentalisme littéraliste au modernisme le plus crasse, sans oublier le papisme et l’épiscopalisme, lorsqu’on considère que l’unité doctrinale de la bibliothèque sacrée, les 72, ou 66, livres de la Bible, a été attestée dans le Symbole de Foi, depuis si longtemps…

      A ce titre, il est évident que les dogmes, trinitaire (un seul Dieu: 325-381), christologique (un seul Seigneur: 431-681), sotériologique (un seul baptême: 1530) et herméneutique (une seule Église: 1536), sont l’armature de la Foi chrétienne, à laquelle tous doivent se tenir (IIJn.7-11). Car, les faits sont têtus… 

      C’est pourquoi, nous dénonçons, ici, toutes les élucubrations échevelées de tous les gnosticismes, du fondamentalisme au modernisme. Car, en dernière analyse, c’est toujours au nom d’une théologie particulière de la théopneustie que ces hérésies s’écartent de la Foi commune (IIPet.1/19-21, Eph.4/4-7), attestée dans le Symbole, pour s’arroger un pouvoir malsain sur les âmes. Il faut, donc, à tout prix, que les fidèles récusent quiconque se présente à eux, sous une autre bannière que celle de la Foi du Symbole de Nicée-Constantinople (Gal.1/8-9), puisque leur salut, leur équilibre mental, voire physique, et leur portefeuille sont en jeu! 
Athanasius 

Aucun commentaire: