samedi 14 décembre 2013

Fièvre médiatique pour Nelson Mandela


 Nelson Mandela, on le sait, est décédé.
Un champion de la lutte contre l'apartheid, prix Nobel de la paix... une figure respectée, qui a reçu un déluge d'hommages et que l'on cherche souvent à récupérer, y compris dans les milieux chrétiens.

Issu de l’Église méthodiste, Nelson Mandela, décédé le 5 décembre au soir, évitait d’en faire état en public. À bien l’écouter, cependant, cette dimension a été centrale dans sa vie.
Mais le "chrétien discret" qui a constitutionnalisé la dénaturation du mariage et l'avortement, sera inhumé durant une séance de culte démoniaque et spirite:

 un bœuf sera sacrifié le matin de l'inhumation (...) un aîné du clan aura la charge de communiquer avec l'esprit de Mandela pour l'informer des déplacements du corps.

Bravo pour le témoignage! On gagnera donc à rester sobre et ne pas confondre un Humaniste avec un Chrétien.


Bucer

Aucun commentaire: