lundi 11 février 2013

Benoit XVI jette l'éponge




L'actuel pape de Rome a annoncé sa démission.
 
On se souviendra de son oeuvre en faveur du rapprochement avec les chrétiens, bien qu'en réalité, cette politique ait plutôt consisté en des injures et des provocations contre eux.

On se souviendra aussi de sa communion avec les disciples de Mahomet:
 
 
En cela d'ailleurs, on ne saurait accuser la communauté ecclésiale de Vatican II de variation, puisque Jean Paul II avait donné l'exemple en son temps:


 






 
 
 
Bucer

2 commentaires:

Domus a dit…

Question importante : le pape sera-t-il toujours « pape » quand il ne sera plus pape ?

« Un pape ça va, deux papes bonjour les dégâts » !

Anonyme a dit…

Ils font mine que tout va bien que que B16 ne sera plus pape... mais c'est vrai qu'on risque de bien rigoler si l'ancien pape se met à désavouer le nouveau sur un point de doctrine et qu'il fait valoir que sa démission n'était pas si libre que ce qu'il a dit (sous la contrainte?)
Là, le "Grand Schisme" serait d'autant plus hors de contrôle qu'il ne faudrait plus songer à recourir au conciliarisme pour régler le litige (comme au temps de Constance, en 1414-1418).

Et attention: la démission de b16 n'est peut-être qu'n début: si son exemple est suivi par d'autres, on se retrouvera peut-être avec deux ou trois anciens papes en même temps plus l'actuel et le jour où une alumette sera grattée au dessus de toute cette paille, ça fera très mal.

Bref, B16 ferait mieux de se méfier des tasses de thé qu'on va lui donner à boire à l'avenir, car il n'est pas certain que son entourage pourra fermer l'oeil avec une telle menace en veille...