jeudi 31 janvier 2013

Marianne: tais-toi!

Les socialistes sont tout, sauf républicains!


"Les députés ont rejeté cet après-midi dans une ambiance électrique une motion UMP défendue par l'ancien ministre Laurent Wauquiez, qui a dénoncé "la bien-pensance" de la gauche, et réclamant un référendum sur le projet de loi autorisant le mariage homosexuel.
Elle a été rejetée par 298 voix contre 184 dans un hémicycle plein à craquer. Les centristes de l'UDI ont aussi voté pour.

"Vous ne condamnerez pas par vos brevets de bien-pensance au silence les députés qui déposent cette motion et les millions de Français qui partagent nos inquiétudes et auxquels nous voulons que parole soit rendue par un référendum", a lancé Laurent Wauquiez." (Le Figaro, 30-1-2013)




 

 

 

 

3 commentaires:

Domus a dit…

La République Française a une caractéristique qui lui est propre et qu'elle ne partage pas avec d'autres Républiques comme celles des Etats Unis d'Amérique, de Suisse ou encore d'Allemagne. Cette caractéristique est son  anti-christianisme foncier et fondamental.
Né dans le crime (assassinat de Louis XVI, massacres de Septembre, génocide vendéen, abandon du calendrier chrétien, liquidation de milliers de prêtres catholiques réfractaires, etc.), le nouveau régime mit tout en œuvre pour éradiquer le plus rapidement et le plus définitivement possible le fondement chrétien de la société par la pire barbarie. Certes, beaucoup d'hommes et de femmes de bonne volonté ont par la suite voulu freiner cette œuvre de destruction, mais sans jamais pouvoir éteindre complètement la funeste idéologie viscéralement anti-chrétienne et sous-jacente du régime. Ces hommes et femmes de bonne volonté qui veulent le vrai bien public et qui n'ont jamais fait défaut, on les retrouve aujourd'hui dans le camp des opposants à la légalisation du mariage homosexuel. La difficulté qu'ils rencontrent pour faire entendre leurs voix démontre bien que l'idéologie diabolique des « sans-Dieu » n'est pas éteinte et qu'elle reprend de la vigueur d'autant plus perfidement que ceux qui la sollicitent n'oublient jamais de qui ils sont les adversaires (Mat.12.30) et, qu'en conséquence, ils redoublent de zèle.
Pas républicains, les socialistes ? Que si! Ils sont même  plus républicains que la République ! Alors, s'entendant comme larrons en foire, aujourd'hui, c'est le mariage qu'ils assassinent.

Blog Chrétien Protestant a dit…

Vous voulez dire: c'est l'enfant qu'on enterre!

Anonyme a dit…

Non, les socialistes ne sont pas des républicains mais des démagogues. Car, la République ne peut, sans se contredire, renier le bien commun (res/chose, publica/commune); en l'occurrence, sa propre survie!