lundi 12 février 2018

"La théorie de l'évolution analysée et réfutée"



Bonjour les amis, je partage avec vous cette vidéo apologétique du youtubeur sola gratia 14, intitulée:

"La théorie de l'évolution analysée et réfutée"


Cette vidéo nous amène à mieux comprendre la raison fondamentale pour laquelle le darwinisme bénéficie d'une réception su large de nos jours -- et que le biochimiste Michaël Denton a résumé ainsi:


"La plausibilité d'une théorie ou d'une vision du monde quelconque dépend (...) bien plus largement du soutien social qu'elle reçoit que de son contenu empirique ou de sa cohérence rationnelle" 

(Michaël Denton, L'évolution, une théorie en crise - chapitre 3).





Bon visionnage, et n'hésitez pas à déposer des commentaires (sur sa page youtube svp, afin de ne pas parasiter son audience).


_______



Bucerian

3 commentaires:

Anonyme a dit…

En un mot comme en cent, les arts empirico-métriques, ou sciences quantitatives, sont parfaitement ordonnées à la technique mais inaptes à toute élaboration théorique véritable, ou Science, dans le sens thalésien du terme; autrement dit, comme explication globale satisfaisante du réel.

Blog Chrétien Protestant a dit…

Oui. Et j'ajouterais qu'on peut même contester que le darwinisme soit un art empiro-métrique, parce que je n'y vois pas d'application technique. Certains disent que le darwinisme est utile à l'élevage, mais c'est au contraire l'élevage qui, ayant précédé le darwinisme, est utile au roman darwiniste des origines. De sorte que ceux qui tirent la sonnette d'alarme contre le créationnisme (comme si, sans le darwinisme, l'humanité allait retourner à l'âge de pierre!), ne sont vraiment qu'une bande d'imposteurs. Des imposteurs avides simplement d'aliéner les hommes avec un malthusianisme fallacieusement érigé en science. De la pseudo-science (1Timothée 6. 20)

Anonyme a dit…

Le problème du darwinisme, ou de l'évolutionnisme, c'est le langage. Et oui, c'est le verbe lui-même qui fait défaut. C'est une théorie qui ne peut se dire qu'en torturant le langage. Il faudrait créer un concept linguistique spécifique sans distinction des choses inanimées et des êtres vivants, du passif et de l'actif, de la chose en soi et du phénomène, et surtout de la volonté partout incarnée, pour dire cette religion. Vous n'avez qu'a écouter attentivement un évolutionniste parler et faire attention au sens réel de chaque phrase et entendre ce que cela sous entend. En terme de cognition c'est assez drôle et plutôt délirant. Le verbe ne permet pas de dire cette pseudo science, c'est un comble.