jeudi 20 avril 2017

Enfin le tome 2!



A l’occasion du 500e anniversaire de la Réforme paraît, le 27 avril, le second tome des Œuvres de Martin Luther dans la « Bibliothèque de la Pléiade » (le premier a été publié en 1999). Ces écrits portent sur la seconde moitié de l’existence du réformateur. La sélection a été dirigée par Matthieu ­Arnold, auteur d’un Luther, et Marc Lienhard, pasteur, théologien et historien. Ce dernier est lui-même l’auteur d’une biographie parue en 2016 : Luther. Ses sources, sa pensée, sa place dans l’histoire (Labor et Fides).

Lire la suite... 


Bucerian

1 commentaire:

Méta Phrase a dit…

« … À moins qu'on ne me convainque de mon erreur par des attestations de l'Écriture ou par des raisons évidentes — car je ne crois ni au pape ni aux conciles S-E-U-L-S puisqu'il est évident qu'ils se sont souvent trompés et contredits — je suis lié par les textes de l'Écriture que j'ai cités, et ma conscience est captive de la Parole de Dieu ; je ne peux ni ne veux me rétracter en rien, car il n'est ni sûr, ni honnête d'agir contre sa propre conscience. Me voici donc en ce jour. Je ne puis faire autrement. Que Dieu me vienne en aide »

Contrairement aux calomnies habituelles, jamais Luther n'a promu le "Sola scriptura", en un sens bibliciste. Au contraire, il voulait que la Tradition qui, dans l'article pascal du Credo, impose l'Écriture comme référence ultime de la Foi chrétienne, selon le principe du "juxta scriptura", "selon les Écritures", soit minutieusement respectée. Or, l'affaire des indulgences, sans cautions bibliques, a contraint ses contradicteur à l'idolâtrie d'une tradition coupée des Écriture. Ce qui est, en effet, une tout autre histoire...

Espérons que la publication des écrits de Luther par "la Pléiade" va enfin mettre un terme à cinq siècles de malentendu, savamment entretenu par les suppôt du pape de Rome...