lundi 23 janvier 2017

500 ans de la Réforme: Sola Augustana sinon rien!



Alors que les cultes luthéro-papistes se multiplient pour fêter la Réforme, et que les "libéraux" du monde entier se félicitent de l'unité qui se construit comme par leurs mains, une mise en garde s'impose pour ne pas risquer de se faire berner par la possible (ultime) manœuvre du papisme.

Bucerian

3 commentaires:

Méta Phrase a dit…

http://fr.radiovaticana.va/news/2017/02/06/fran%C3%A7ois_veut_renforcer_le_dialogue_entre_luth%C3%A9riens_et_catholiques/1290707

La seule façon pour rétablir les ponts entre protestants et catholiques romains, c'est que Rome reconnaisse, officiellement, la catholicité de la confession d'Augsbourg, comme interprétation adéquate de l'article baptismal du Symbole originel de Nicée-Constantinople, conformément au Écritures. C'est le MINIMUM doctrinal, sans lequel aucune réconciliation ne pourra jamais avoir lieu.

Blog Chrétien Protestant a dit…

Reconnaissance EXCLUSIVE de la Confession d'Augsbourg. Autrement, ce ne serait qu'une tactique de tractariens impies.

NOYER VINCENT a dit…

L'enseignement de la confession d’Augsbourg et contraire à l'enseignement de Jean Calvin. Aujourd'hui tu as des baptistes qui se réclament du calviniste "Reformed Baptist". Ils ne faut pas faire de syncrétisme entre la foi luthérienne orthodoxe et le calvinisme orthodoxe. Si vous voulez une bonne via média l'anglicanisme "low church" peut être une très bonne solution. Les 39 articles sont très bien équilibrés. Si vous êtes latiniste, c'est mieux de les lire en latin, vous vous y percevrez toutes les subtilités. L'anglicanisme a été un mouvement plus politique que théologique. Les 39 articles reconnaissent le dogme de la descente aux enfers vision luthéro-papiste ainsi que les 7 sacrements comme le réformateur Alsacie Martin Bucer de Strasbourg et l'Eglise de Rome. Il n'y a aucune dogmatique Anglicane ni de théologiens enseignants la systèmatiques chez les Anglicans. De l'Anglicanisme sont sorti pas mal de sectes comme les baptistes, les adventistes, m&méthodistes, quakers et autres fantaisies de dénominations chrétiennnes. Le pentecôtisme a des racines anglicanes....car les premiers pasteurs pentecôtistes étaient épiscopaliens dans la politique de gestion de l'Eglise. Le calvinisme lui s'est tirer un balle en entrant dans la scolastique comme nous le voyons avec les canons de Dordrecht, la confessions de Westminster et la formule du consensus helvétique. Le protestantisme parait aux yeux des gens une religion intellectuelle et élitiste voir recherchant l'eugénisme. Pour cela que beaucoup préfère l'oreiller papiste. C'est plus facile de se laisser guider par d'autre que de connecter ces méninges. Si vous reconnaissaient monsieur Bucerian la confession d'Augsbourg devenez luthérien. On ne peut pas avoir son cul entre deux chaises, l'une luthérienne l'une réformée. Il faut être entièrement ce que l'on est .