mardi 27 décembre 2016

Défense de l'Amillénarisme Réformé #12 & 13 - La victoire du Christ dans l'Histoire




Le professeur ENGELSMA termine sa série de réflexions (pour défendre l'amillénarisme Réformé) par un double chapitre, consacré à la victoire du Christ dans l'Histoire.


I. Christ est Vainqueur!

Pour les amillénaristes, Jésus-Christ, le Ressuscité, est bien vainqueur, non seulement en personne, dans les Cieux où il règne et exerce la domination sur l'univers (Éphésiens 1. 19-23 / Hébreux I. 3 / Apocalypse 5) mais aussi en son corps mystique, ici-bas -- qu'il dirige par Sa Parole et son Esprit.
Christ est vainqueur, ici-bas, dans l'Histoire!
Mais quelle est la nature de cette victoire?
Pour nous autres, Réformés amillénaristes, ou orthodoxes, cette victoire de Jésus-Christ est efficace (elle ne dépend pas du bon vouloir des hommes, même régénérés, pour se produire), et elle est de nature spirituelle. Pour voir cette domination du Seigneur, il ne faut pas regarder avec les yeux de la chair, mais avec une intelligence renouvelée, spirituelle (Jean 3. 3).
Cette domination du Christ consiste pour l’Église en ce qu'il appelle efficacement les élus dans son Royaume, les renouvelle puissamment, les préserve dans la vraie foi, et leur donne l'endurance pour vaincre le péché et le diable.
C'est ce que nous dit aussi le catéchisme de Heidelberg (48e dimanche).

Cette victoire est aussi progressive dans l'Histoire, tant dans la vie de l’Église en général que dans la vie des saints en particulier, et elle ne sera parfaite que par notre Seigneur, lors de son avènement, c'est-à-dire, non pas dans l'Histoire, mais à la fin de l'Histoire (1Corinthiens 15. 22-28; Apocalypse 21; Romains 8. 18-23), pour qu'il soit hors de tout doute qu'Il est bien, Lui, personnellement, le Sauveur et Seigneur.

En attendant, cette victoire dans l'Histoire n'empêche pas les progrès de l'iniquité dans le monde, ni l'avènement prochain de l'Antichrist et de la grande persécution.



II. Aveuglement et inconséquences des postmillénaristes


Les postmillénaristes veulent eux aussi que Jésus-Christ vainque dans l'Histoire, mais la façon dont ils conçoivent cette victoire est charnelle, selon la pensée de l'homme et non de Dieu.
Pour le postmillénarisme, Jésus-Christ a besoin d'un triomphe numériquement quantifiable, sensiblement perceptible et éclatant: il lui faut une victoire à la façon de la chair, sans quoi... il ne sera pas vainqueur!
Il faut donc une conversion de la majorité des personnes dans le monde, il faut une baisse du chômage, une hausse de la durée de vie, une majorité chrétienne dans les parlements, un contrôle de la quasi-totalité des médias, etc.
Dans ces conditions, que deviennent les persécuteurs de l’Église?
Sur qui ou quoi l'Antichrist pourra-t-il bien s'appuyer?
Or, en affirmant la réalité de toutes ces sombres choses à venir (Antichrist, persécution, etc.), les amillénaristes nient cette victoire charnelle que clament les postmillénaristes. Donc, selon les postmillénaristes, les amillénaristes nient la victoire du Christ et sont d'odieux pessimistes et défaitistes!

Il a déjà été vu que ces accusations sont sans fondement et que tout dépend de ce qu'on appelle une "victoire" du Christ dans l'Histoire. Un même évènement, vu selon les yeux de l'homme ou selon la pensée de Dieu, n'est plus la même chose.
Un regard humain notera simplement que les chrétiens sont vaincus, puisqu'ils sont tués tous les jours (Romains 8. 36); selon le regard de Dieu, au contraire, ces chrétiens qui sont tués sont vainqueurs (Romains 8. 37) parce qu'il ont triomphé du péché et des artifices du démon, et qu'ils sont en possession de la Vie éternelle!

Or, parce qu'ils pensent selon l'homme charnel, les postmillénaristes sont aveugles.
C'est en raison de cette cécité qu'ils pensent que la majorité de l'humanité finira par se convertir à la foi chrétienne; or, cette idée même, il faut le dire, n'est pas biblique: car, puisque les élus (un faible reste!) d'Israël étaient le véritable Israël (Romains 9. 6), de même, devant Dieu,  ce sont les élus chinois qui sont la vraie Chine, les élus français qui sont la vraie France, etc.
Par conséquent, ce sont, en la personne de ces élus, les nations, qui sont bien disciplinées et qui entrent dans le royaume de Dieu, comme l'a ordonné le Christ à ses Apôtres (Matthieu 28. 19).

Les postmillénaristes, ne considérant pas ces choses, s'aveuglent encore sur d'autres choses: l'un des leurs, LORRAINE BOETTNER, dans son livre "The Millenium", n'intitule-t'il pas son 7e chapitre: "le monde devient meilleur"?
Écrire cela, au XXe siècle: le siècle de Staline, Hitler, Mao, Pol Pot... il fallait oser!

Mais les postmillénaristes "Reconstructionistes" désireux d'un royaume terrestre, commettent encore une bien plus lourde erreur, due à la réalité qui les rattrape: eux, "calvinistes", sont minoritaires, tandis que les charismatiques sont majoritaires. Alors les deux s'allient - malgré les erreurs qu'ils dénoncent chez leurs collaborateurs - dans la construction d'un hypothétique âge d'or!


Conclusion:

Jésus-Christ est victorieux, nous dit le professeur ENGELSMA - et toute la tradition Réformée avec lui; cette victoire dans l'Histoire est spirituelle. Aussi ce monde réprouvé n'en devient-il pas nécessairement meilleur, mais continue de s'enfoncer dans des mensonges et des crimes, des perversions et des blasphèmes.
L’Église est dans le monde comme dans un nid de vipères qui cherchent à la détruire; c'est pour cela que l’Église est rejetée, voire persécutée. Oui, l’Église marche sous la croix (Matthieu 24. 9,10,21-31 / Jean 15. 18 ss-16: 4 / Jean 16. 33 / 2Thessaloniciens 1. 4-10 / 2Timothée 3 / 1Pierre 1. 4: 12-14 / Apocalypse, etc.)
Mais cette croix n'est pas sa honte. Et la victoire du Seigneur n'en est pas moins éclatante - loin s'en faut!

La victoire et domination du Christ nous ouvre les portes du Ciel: s'en moquer comme d'un échec, c'est être un incrédule.
En être insatisfait, c'est être un ingrat!
Tel n'est pas notre cas; et pour finir, devant les difficultés et persécutions qui attendent sans doute les fidèles pour l'année à venir, nous affirmons, avec foi:

Jésus-Christ est Vivant!
Jésus-Christ est Vainqueur!
Jésus-Christ est le Seigneur!


AMEN!


Bucerian








Aucun commentaire: