mercredi 15 juin 2016

Orlando: comment faire des amalgames incriminant les chrétiens, au nom du "pas d'amalgame"



Bucerian

2 commentaires:

Méta Phrase a dit…

Mettons, tout de suite, les choses au point: nous n'aborderons pas le déraisonnement des communautaristes de leur angle. Car, depuis 1905, en laïcité, il n'est pas de chrétiens, ni de mahométanistes, ni de sodomites, ni de communistes, ou autres, il n'est que des citoyens qui votent, des participants égaux au suffrage universel. De sorte, qu'attaquer un membre de la cité, c'est attaquer l'État, c'est se BAN-NIR de la communauté nationale. Donc, les terroristes ne sont que des BAN-DITS, rien d'autre. A ce titre, le terme "homophobe" est nul et non avenu. Sinon, adopter le point de vue syncrétiste des LGBT, c'est sombrer dans l'anarchie, le chaos, c'est contribuer à l'implosion de la République. C'est le communautarisme, avec ses néologismes, qui menace la Nation, pas la laïcité!

Méta Phrase a dit…

Le suffrage universel unifie la cité en un corps démocratique unique et laïc, composé de citoyens libres. A l'opposé, le syncrétisme communautariste repose sur l'enregistrement juridique de la division politique de divers corps sociaux. A terme, cette imposture ne peut conduire qu'à l'anarchie, la guerre civile et, "in fine", à la dictature, négatrice des droits que les usurpateurs communautaristes auront exigés!