samedi 11 juin 2016

Ministère pastoral féminin dans l'Eglise évangélique luthérienne de Lettonie

Heureuse résistance aux modes et aux passions mondaines, dans l’Église Luthérienne de Lettonie:
"Il y avait des femmes pasteurs en Lettonie depuis 1975. Désormais, c’est fini. Vendredi 3 juin, le synode de l’Église évangélique luthérienne de Lettonie a adopté une modification de sa constitution, réservant à nouveau le ministère aux hommes."
Lire la suite, ici

Cet exemple nous donne l'occasion de souligner deux choses:
1) L’Église et ses ministères n'ont pas vocation à être des lieux de lutte pour tel ou tel lobby d'inspiration mondaine (en l'occurrence: les suffragettes). Havre de paix, l’Église doit être le lieu où résonne la Parole de Dieu et où les âmes s'édifient selon la Parole de Dieu.
.
2) On aurait tort de se résigner à entériner certaines infidélités au motif que la mentalité ambiante les rendrait irréversibles. 
C'est pourquoi nous espérons que  cet exemple sera une source d'inspiration pour les Églises qui se sont laissées entraîner dans le dérapage que constitue l'acceptation du ministère pastoral féminin (UNEPREF par exemple) et qu'une telle réforme disciplinaire sera l'occasion d'une réflexion, d'une prise de conscience et d'une repentance aux effets autrement plus profonds.
.
Bucerian

1 commentaire:

yves a dit…

Tres juste commentaire sur une non moins juste décision de cette église. Mais nous sommes culturellement bien loin des lettons et je n'espère donc guère hélas leur influence sur nos synodes... Mais si du moins çà touchait l'Allemagne ?