samedi 23 avril 2016

Le baptême des enfants


"A la lumière de la Parole de Dieu (il faut) conclure que, parce que Dieu reçoit dans son Église les petits enfants avec leurs parents (*), le baptême doit être administré aux croyants et à leurs enfants. Non pas comme un rite superstitieux qui dispenserait de croire ou qui se substituerait à la conversion, mais comme la marque d'une Alliance dont les termes engagent au contraire à la foi et à la repentance de chacun. 
(...)
Pour cette même raison, on a tort d'imaginer que les enfants des chrétiens seraient inclus dans l'Alliance de telle sorte qu'ils ne seraient pas mis au bénéfice du baptême avec leurs parents, mais – au moins pour un temps – au bénéfice du baptême de leurs parents. Cela ne renverrait-il pas, en effet, à la vaine confiance d'être sauvé par la foi de ses pères (Matthieu 3: 9)?
Partout, l’Écriture interpelle au contraire chaque membre du peuple, malgré son jeune âge; et cela se traduit, dans l'administration du signe d'entrée dans l'Alliance, par une application [de ce signe] aussi personnelle que la conversion et la foi qu'il marque (cf. Romains 4. 11/ Jérémie 4: 4)."


Bucerian

 ______________________

(*) Confession de La Rochelle, article 35.

Aucun commentaire: