jeudi 18 février 2016

Papesh





Devant le fanatisme et la haine, il faut le souligner: qui ne dit mot consent.

Bucerian

6 commentaires:

Domus a dit…

Qu'on ne se fasse pas d'illusion, ce n'est pas ce nouvel acte de persécution à l'égard des Evangéliques mexicains, assorti d'un silence papal qui n'étonne personne, qui suscitera la rupture entre les protestants libéraux de tous les pays et la secte papiste.
« Qui ne rompt pas, consent », a-t'on envie de dire à leur propos...

yves a dit…

On cherche hélas vainement en effet la trace de de cette info sur le site de la Fédération protestante de France où bien d'autres nouvelles y ont pourtant écho... Là aussi qui ne dit mot consent. Mais ce protestantisme-là semble plus proche de toutes les religions de ce monde, de l'islam au bouddhisme en passant par Rome - sans oublier la nouvelle religion mondiale "du climat" qu'elles viennent toutes ensemble d'intercélébrer à la COP21 - que du témoignage évangélique fidèle à l'Ecriture.

alain a dit…

Il faudrait tout de même que les chrétiens retrouvent la Tradition de l'Église, C-O-N-F-O-R-M-E aux Écritures seules, au lieu de démultiplier les divisions. Sinon, il est difficile de ne pas suspecter certains d'être des fauteurs de troubles...

yves a dit…

@ alain... Les "fauteurs de trouble" ne sont ils pas ceux qui, de la papauté aux libéraux négateurs de l'autorité des Ecritures, n'ont cessé de persécuter au cours des siècles tous ceux qui ne voulaient d'autre pensée et d'autre tradition que celles de demeurer fidèles au témoignage reçu des apôtres ? Il est vrai qu'il en est résulté des divisions en une infinité de chapelles, au fil de l'histoire de la résistance minoritaire de la foi évangélique à l'apostasie triomphante, mais le temps n'est-il pas aujourd'hui que de ces histoires singulières, sinon groupusculaires, se conforte un tout autre chemin de rassemblement fraternel que celui de l'"oecuménisme" interreligieux prostitué à la puissance des princes de ce monde ?

Blog Chrétien Protestant a dit…

Le pape de Rome n'est pas seulement un fauteur de troubles, mais un fauteur de troubles impénitent qui se moque de la Tradition chrétienne comme de l'alcoran. Pour le reste, je suis évidemment d'accord pour dire que les cellules ayant résisté contre ce genre de faction impie fassent l'inventaire de leurs héritages et fassent preuve d'une cohérence qui leur manque souvent. Vive la Concorde de 1536 :)

alain a dit…

La Foi Chrétienne est Tradition (Ac.5/33-42, Héb.13/8-9, Gal.1/8-9 ou Jd.3). Le Canon scripturaire et le Symbole, inaltéré, de Nicée-Constantinople sont Tradition, les six premiers conciles œcuméniques, la confession d'Augsbourg et le petit catéchisme de Luther, également. Cette Tradition est Sola Fide et Sola Scriptura. La division des chrétiens est, donc, injustifiable: Gal.5/19-21, Php.3/15-16, Héb.10/25, Jn.17/21 etc...