dimanche 6 décembre 2015

Imposture oecuménique

lu ici: en Allemagne, catholiques romains et protestants s'unissent pour annoncer l’Évangile à des amateurs de rock.
 « N’ayez pas peur d’aller porter le Christ partout » avait dit le pape, si bien que ses disciples (les catholiques romains et les ex-protestants) ont répondu à cet appel, pour aller prêcher ensemble la rémission des péchés par, euh..., la foi, le purgatoire et autres, si affinités.

Comment s'est terminée cette entreprise d'évangélisation initiée par les ex-évangéliques et les adorateurs du toujours jésuite?
Réponse:
Puis la troisième nuit, la foudre est tombée. Les festivaliers qui n’avaient pas de tente sont venus naturellement dans celle qui faisait office d’église. Certains avaient très peur. Des prières s’élevèrent. Un espace sur la paroi avait été gardé vierge pour y écrire les demandes d’intercession des saints : il fut rempli dans la nuit.

Bref, une compréhension de l'oecuménisme qui ne déplairait pas à Max Thurian...

*     *     *

Que retenir, donc, d'un tel fiasco? C'est que, certes, l'unité est importante pour les chrétiens (qui ne doivent pas la mépriser en lui préférant des sectes sans fondement). Mais l'unité doit-elle être telle qu'elle amène à sacrifier la vérité?
Il ne semble pas.
Si, donc, le jésuite de Rome est soucieux de l'unité des chrétiens, qu'il retire les prétentions par lesquelles il a divisé le christianisme aux XIe et XVIe siècles.
Quant aux protestants (ou prétendus tels) qu'ils conservent l’Évangile tel qu'ils l'ont reçu de leurs pères et dont l'authenticité est inséparable de toute véritable unité. Mais que l'on cesse les âneries pleines de compromis et de non-dits, dont les efforts ne serviront qu'aux imposteurs - comme celui qui siège à Rome.


Bucerian

1 commentaire:

alain a dit…

En effet, tant et aussi longtemps que son code de droit canonique ne sera pas profondément réformé, aucun Œcuménisme ne sera possible avec Rome. Car, c'est le droit canon, à Rome, qui gère toute ses manœuvres... Hélas, beaucoup donnent dans l'œcuménisme émotionnel, alors que c'est l'Écriture qui crée et préserve la Foi chrétienne. (Rom.10/13-17,IITim.3/15-17, IPet.1/23 etc...)