vendredi 30 janvier 2015

Christianisme et idolâtrie mahométane


Récemment en Allemagne, un pasteur Luthérien a été dénoncé comme ''prédicateur de la haine'', parce qu'il a osé dire que le dieu de l'islam n'est pas le vrai Dieu, Celui adoré des chrétiens, et que les prières communes entre chrétiens et musulmans sont des péchés. Bref, ce pasteur a osé dire la pure et simple vérité (1 Jean 5, 20-21).

Répétons cette vérité, nous aussi: Dieu est amour (1Jean 4, 8). Or si l'on a raison de dire, pour les relations humaines, que l'amour consiste en une seule âme habitant deux corps (Aristote) c'est bien en raison du fait que dans l'amour, se conjuguent l'Un et le Multiple.
Et en Dieu, être incorporel, l'amour ne suppose pas davantage la solitude: un seul être (Dieu) est trois Personnes:

Le Père qui aime le Fils; le Fils qui aime le Père, dans l'unité du Saint Esprit.

Voilà le Dieu de la Révélation qui, parce qu'il est amour, ne devient pas amour (ce serait connaître le changement et n'être plus Dieu!) en créant des êtres avec qui Il veut être en relation.

Bucer

1 commentaire:

Anonyme a dit…

C'est justement, parce que le soufi Al Hallaj a osé affirmer que Dieu est amour (IJn.4/8), que les imams mahométans l'ont fait rôtir!...