samedi 29 novembre 2014

Novlangue papiste

Le syncrétisme, ou confusion de toutes les religions, est manifestement très apprécié par Rome. 



Et le dernier voyage du pontife romain en Turquie, en a fourni une nouvelle démonstration:

Comme son prédécesseur Benoît XVI il y a huit ans, le souverain pontife a conclu son passage à la mosquée (...) par une "adoration silencieuse", selon la terminologie du Vatican.

Au côté du grand mufti d'Istanbul Rahmi Yaran qui priait, Jorge Bergoglio a médité pendant deux longues minutes, les yeux fermés et les mains jointes.

(...)En 2006, le pape Joseph Ratzinger avait accompli au même endroit un geste identique de réconciliation, une "méditation" tourné vers la Mecque, trois mois après avoir tenu des propos très controversés semblant associer islam et violence.

Que dire? Ouf, le mot "prière" (vers la Mecque) n'est pas prononcé! Hélas, on le devine sans peine.
Pour un pape jésuite, on s'attendait à des sophismes élaborés avec plus de talent...

Bucer

2 commentaires:

Domus a dit…

François ne nous fera jamais croire qu'il ignore le sens ses silences. Ni qu'il tient pour nulle la célèbre maxime de son lointain prédécesseur Boniface VIII, pape du XIIIe siècle, qui a dit : « Qui ne dit mot, consent » ! Par conséquent, son « adoration silencieuse » qualifiée de « beau moment de dialogue interreligieux » par le Vatican a forcément valeur d'approbation, (il faudra quand même qu'on me dise comment on peut dialoguer sans ouvrir la bouche, il s'agit sans doute d'une « subtilité » papiste qui ne peut qu'échapper au protestant que je suis). Il n'empêche qu'en retenant sa langue, François « a consenti » à tout ce que les autres ont dit. Faire croire qu'en restant muet il ne se compromet pas, c'est prendre les gens pour des imbéciles de la façon la plus grossière.
Décidément, ce prétendu vicaire du Christ a vraiment de gros sabots !

Anonyme a dit…

Les sabots et les cornes qui vont avec. Regardez, il a tenté de planter ses cornes mystiques dans le patriarche de Constantinople et l'envoûter ainsi:
http://www.la-croix.com/var/bayard/storage/images/lacroix/religion/actualite/en-turquie-le-pape-au-plus-proche-des-orthodoxes-et-des-musulmans-2014-11-30-1272351/41101078-1-fre-FR/En-Turquie-le-pape-au-plus-proche-des-orthodoxes-et-des-musulmans_article_popin.jpg