dimanche 3 août 2014

Le pipeau des théologiens à deux sous...

... ou comment certains personnages prétendent nourrir votre foi grâce à leur agence de voyage.




Et ils ne craignent pas de sortir des versets de leur chapeau pour donner à leur entreprise quelques apparences de spiritualité (car attention, ces gens n'aiment pas "la religion". Il faut dire "la foi", c'est tout. Et quelle foi!)

Dans Esaie 2/1 Il est écrit « Il arrivera dans la suite des temps que la montagne de la maison de l’Eternel sera fondée sur le sommet des montagnes, qu’elle s’élèvera par-dessus les collines , et que toutes les nations y afflueront en foule et diront : Venez et montons la montagne de l’Eternel, à la maison du Dieu de Yakov , afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers, car de Sion sortira la loi , et de Yérusalayim, la parole de L’Eternel, il sera le Juge des nations, l’arbitre d’un grand nombre »
Rentrons dans cette obéissance, afin de tirer profit des grâces qui s’y attachent (sic!)
Pèlerinage, abus de l'enseignement biblique, crétinisme... avez-vous dit papisme?
Non (même si ça aurait pu); ici, il s'agit d'anabaptisme!

Un anabaptisme probablement du même acabit que celui-ci

Chers amis, sachez bien que je ne cherche pas à "casser" des anabaptistes pour le plaisir. Mais de telles aberrations m'obligent à mettre en garde les simples chrétiens, pour qu'ils ne se laissent pas ensorceler par les chants diaboliques de ceux qui cherchent autre chose en l’Écriture que Notre Seigneur Jésus-Christ, accomplissement de toutes les prophéties et fin de la Loi pour les croyants.

Amen.

Bucer


3 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est nier le Christianisme que de considérer Israël comme "terre sainte". Car, par l'Incarnation du Verbe divin, l'humanité a été sur-dimensionnée en Jésus-Christ. C'est pourquoi, l'Évangile s'adresse à tous, partout, n'importe quand (Jn.1/14, Col.3/11, Gal.3/28, Jn.4/22, Héb.13/8-9). De sorte que, rien ne peut nous confisquer J-C, surtout pas la sacralisation de quoi que ce soit: "exégèse" dispensationnaliste, ostensoirs papistes, "miracles" de gourous, sionisme etc...

Anonyme a dit…

Jésus-Christ est le SEUL fondement de l'Église! (ICor.3/11)

Domus a dit…

Il est indéniable que l'Etat d'Israël avec sa capitale Jérusalem est un lieu chargé d'Histoire digne du plus grand intérêt.
Cependant, pour ma part, je préfère l'autre Jérusalem, la Jérusalem céleste qui symbolise l'Eglise de Jésus-Christ (Héb. 12. 22) qui est la cité du Dieu vivant. Le salut de tout être humain dépend de son appartenance à cette Jérusalem là et non d'entreprendre un voyage dans l'autre dont le but serait de « venir à sa rencontre et d'entrer dans sa lumière » (du Christ).
L'Eglise du Jésus-Christ, à la fois véritable Israël et Jérusalem d'en haut, n'a donc pas de lieu de dévotion à privilégier ni de territoire à revendiquer. De plus, l'appartenance à cette Jérusalem spirituelle est totalement gratuit (Ro. 3. 21-23). Il convient donc de bien réfléchir quelle Jérusalem on chérit avant de faire ses bagages...