samedi 12 juillet 2014

Anglicans

Le Synode de l’Église d'Angleterre s'est ouvert, ce vendredi 11 juillet.
La question de l'épiscopat féminin fera l'objet d'un vote lundi.
Pour rappel, la perspective de l'épiscopat féminin a été rejetée très récemment, mais, selon certains, la règle du jeu est la suivante: ''on revote tant que je n'ai pas obtenu gain de cause. Après, le dossier sera bouclé: on ne peut quand même pas toujours voter sur une question tranchée''.

A noter aussi que Justin Welby, primat des rebelles, est favorable à l'épiscopat féminin. A ce sujet, son inquiétude n'est pas ce qu'en dit Dieu dans les Saintes Écritures, mais ce qu'en penseront les missotiers qui sont devenus ses amis (puisqu'on vous dit qu'on ne se préoccupe plus de ce qu'en dit la Parole de Dieu!).

Or nous devons rappeler que les épîtres pastorales, relatives à la bonne tenue de l’Église, prohibe l'ordination de femmes au ministère de la Parole et des Sacrements; que, donc, la communion anglicane s'est éloignée de l'enseignement divin en commençant à admettre des femmes "prêtres" et qu'en cherchant obstinément à valider des femmes évêques, elle ne fait que renforcer et ratifier son infidélité, cause de scandale pour de nombreuses âmes pieuses.
Certes, cette communion ferait mieux de se repentir sur ce sujet et sur tous les autres sujets où elle s'est soustraite à l'Autorité de l’Époux de l’Église (qui est Jésus Christ et non pas l'archevêque de Cantorbury) sans quoi il faudra se demander quelle est encore la pertinence de cette communauté...

Bucer

Aucun commentaire: