lundi 21 avril 2014

Religion scientiste?

Les annonces de découvertes d'exoplanètes se suivent et se ressemblent. Si vous vous demandez toujours à quoi elles servent, la réponse est donnée ici:

 L'objectif final de ces recherches est plus philosophique que scientifique : comprendre quelle est la place de la Terre et du système solaire dans le reste de l'univers.

Est-ce à dire que l'on finance des télescopes pour développer un discours religieux et existentiel supposé remplacer le christianisme? ...

Le plus triste, c'est que ceux qui cherchent ainsi à lire notre destin dans les astres ignorent combien leur action est vaine. Croyant associer la Foi chrétienne à un géocentrisme désuet, croyant pouvoir déduire la place légitime et vraie de l'homme de par sa place et condition (que nous connaissons mieux par les découvertes actuelles), ils ignorent combien les principes de notre Foi nous prémunissent contre leurs déductions sottes et naïves.
En effet, nous pouvons dire, avec un Auguste Lecerf *, que:

Si la terre est, pour Dieu, un astre privilégié, si, pour lui, l'homme est "la plus excellente" des créatures, ce n'est pas à cause de la situation locale de ce globe dans l'univers, ni en raison de la dignité intrinsèque du "roi de la création".
L'importance et la valeur de ces créatures sont dues uniquement à la libre élection de Dieu qui choisit les choses viles et basses du monde pour confondre les fortes.
 (* Lecerf, Auguste, Introduction à la Dogmatique Réformée, t. II, Cerf, Paris, 1938)

Bucer


Aucun commentaire: