dimanche 13 octobre 2013

Dévotion mariale

"Il dit encore que les anciens Romains ont, pendant plus de cent soixante-dis ans, adoré les dieux sans ériger d'idoles; et si cet usage s'était maintenu, ajoute-t-il, leur culte n'en serait que plus pur. Il invoque même, entre les preuves à l'appui de son sentiment, l'exemple de la nation juive, et il ne craint pas de conclure ainsi: les premiers qui ont dressé des idoles ont aboli la crainte et augmenté l'erreur; persuadé avec raison que la stupidité des idoles entraînait le mépris des dieux".

St Augustin, La Cité de Dieu, I. IV, xxxi.

Aucun commentaire: