jeudi 30 mai 2013

L'antichrist s'était trompé...





Nous avons signalé, il y a quelques jours, les bêtises émises par l'antichrist de Rome.

Après plus ample réflexion, la communauté ecclésiale vaticane a manifestement décidé de rectifier l'erreur du pape de Rome: les athées iront bien en enfer.
Et les complices de monsieur Bergoglio (dit "François") veulent bien faire savoir que les Chrétiens que nous sommes iront aussi (et surtout?) en enfer.

 « que les personnes qui connaissent l'Eglise catholique (entendez, dans leur bouche: le papisme, ndlr) ne peuvent être sauvées si elles refusent d'entrer en elle ou rester en elle ».

La raison?
Il semble au moins aussi important de croire en le pape de Rome qu'en Jésus-Christ [leur discours ne s'explique pas autrement].

Évidemment, ce discours n'est pas de la théologie chrétienne mais, tout simplement, un blasphème papiste que nous condamnons.


Bucer

Aucun commentaire: