mardi 12 février 2013

Féministes? Non, fascistes.

 
 
Un groupuscule de la haine a manifesté son esprit anti-chrétien autant que anti-républicain, ce mardi, en se permettant de commettre un violent sacrilège dans l'enceinte d'un lieu de culte.
 
Ca tombe bien: Caroline Fourest réalise des documents sur "les réseaux de l'extrême" qui sont diffusés sur France 5.
 
Inlassablement, Caroline Fourest décrypte les actions et discours des radicaux de tous bords. En leur portant la contradiction. Un engagement ultra nécessaire.
 
Souhaitons qu'elle réalisera un numéro sur ce groupuscule anti-républicain et haineux, en alarmant la population, d'autant que cela est "ultra-nécessaire".


Bucer



Aucun commentaire: